Revenir en haut de la page
Grand logo Petit logo

Votre revendeur et Centre de Compétence Sage agréé

0

Moyens de Paiement

Sage 100 Moyens de Paiement EBICS facilite les transactions avec les banques

Il prend en charge

  • toutes les opérations d’enregistrement de vos chèques
  • gère les virements à émettre à l’attention de vos fournisseurs
  • assure le suivi des effets de commerce destinés à vos clients
  • assure la gestion de vos prélèvements

L’outil de communication bancaire intégré à Sage 100 Moyens de Paiement EBICS s’appuie sur le protocole internet EBICS


Sage Moyens de Paiement Sage 50C/th> Sage 100C
Compta Essentials Standard
Réception par Telbac, Internet et messagerie
Lots préétablis Virements / Prélèvements
Relevés de LCR à payer
Personnalisation écrans & menus
Interrogation comptable
Impayés, rejetés, avis d'opérés
Encaissements
Décaissements
Opérations sur les échéances
Gestion des règlements groupés
Gestion des escomptes financiers


Moyens de Paiement SAGE, comment ça marche ? : l'exemple des virements

  • On saisit les factures fournisseurs dans la gescom ou directement dans la compta
  • On renseigne les RIB des fournisseurs dans la compta
  • On lance Moyens de paiement pour visualiser directement les échéances à payer. (on peut filtrer suivant différents critères, par exemple le mode de règlement, les dates d’échéance, le fournisseur etc.)
  • On sélectionne dans la liste les échéances que l’on veut payer et on enregistre le bordereau de virement
  • On peut imprimer un état de la liste des paiements à effectuer, afin de la soumettre à la validation de quelqu’un d’autre par exemple…
  • On transfère ensuite le bordereau de virement à la banque. C’est automatique, la banque reçoit immédiatement l’ordre de virement à la norme SEPA (le protocole s’appelle EBICS, il se fait via une simple connexion internet)
  • On signe les bordereaux et on les faxe à la banque ou bien on valide les virements transmis directement sur le site de la banque (le mode de validation est à définir avec la banque)
  • On procède à la mise à jour comptable : les écritures de règlement sont saisies dans la banque et les comptes tiers sont lettrés.

La signature électronique

Ce fonctionnement décrit ci-dessus correspond au protocole EBICS-T (T pour transport). C’est le plus diffusé.

Il existe un protocole plus sécurisé mais plus contraignant, c’est EBICS-TS (TS pour transport et signature).

La différence est la suivante : pour transférer le bordereau de virement à la banque il est nécessaire d’insérer une clé TOKEN (fournie par la banque) dans l’ordinateur et de taper un mot de passe confidentiel.

Cela a pour effet de signer électroniquement l’ordre de virement et dispense donc de le valider ensuite (par fax ou sur le site de la banque).

Il est possible également de ne pas souscrire l’abonnement EBICS auprès de la banque. Cela permet d’économiser le coût de l’abonnement mais le système perd en fluidité dans ce cas.

Moyens de Paiement n’est plus capable de transmettre l’ordre de virement à la banque : il créé un fichier XML qu’il est nécessaire de déposer par ses propres moyens à la banque (certaines banques proposent le dépôt de fichiers SEPA sur leur site).

En terme de prestations, il faut compter 1 à 2 journées pour le paramétrage et la formation.